BARRÉ

BARRÉ

L’oeuvre de Martin Barré analyse la surface dans ses limites spatiales mais aussi dans sa matérialité, son épaisseur, ses recouvrements successifs, déconstruisant la peinture pour mieux la reconstruire.

Chaque toile est issue d’un processus qui insiste sur le caractère fragmentaire du tableau est sur la relation de la forme au format (ici le carré).

Son travail sur la transparence de la couche picturale révèle les différents moments constructifs du tableau et m’intéresse particulièrement.

L’un de mes projets est l’installation de mes rouleaux de papiers dans l’espace avec un travail particulièrement attentif sur la transparence et la lumière.

Barré met en avant la construction de ses tableaux, de leur genèse à leur conclusion. La mise en espace de mes rouleaux de papiers prend également en compte leur longueur et donc le début et la fin. Leur « lecture » dans l’espace se fait par le regard et la déambulation et permet au spectateur d’observer les différentes étapes de travail.

« Je ne peins pas des Vénus ou des pommes ou mon dernier rêve, ou celui que je pourrais faire, je peins des peintures, des propositions picturales, des questions sur et à la peinture » Martin Barré

martin-barré-peinture-barre

75-76-B-145x140
1975/76
acrylique sur toile 145 x 140 cm
acquisition 1985 | à Bernard Lamarche-Vadel, Paris
n° inv. 985.2.1 Collection FRAC Poitou-Charentes
Photo Richard Porteau ©Paris, ADAGP